Page d'accueil | Efes | Attractions


«

Attractions


Transmettant à nos jours les plus beaux exemples de l’architecture antique et naturelle, Efes accueille chaque année ses invités de plusieurs pays du monde.

La « cité antique d’Efes » dont la première fondation remonte à un passé de 8 mille ans a été rebâtie plusieurs fois et à chaque reprise elle a connu de grands progrès. Avec ses monuments magnifiques, ses piliers majestueux, son temple construit d’une conception future, sa bibliothèque et ses avenues, la cité porte en soi les traces de l’histoire.

Le « temple d’Artémis », l’un des plus importants monuments d’Efes conserve depuis l’antiquité son privilège d’être l’une des sept merveilles du monde. La plus grande particularité de ce temple, c’est que, appartenant à l’époque hellénistique, il est le premier et le plus grand temple complètement en marbre. Le temple ne transmettant à nos jours que quelques colonnes continue quand même à relater sa splendeur d’origine.

 

« La bibliothèque de Celsus » est une construction de l’époque romaine ; elle a la particularité d’être à la fois bibliothèque et mausolée. Construite avec une technique très avancée du temps en vue de bien garder les livres, cette bibliothèque extraordinaire est faite au nom de Gaius Celsus Polemaneus par son fils et le sarcophage de Celsus se trouve là.

Dans la construction de la « mosquée İsa Bey » qui est l’un des meilleurs exemples de l’architecture seldjoukide on utilisa des piliers transportés des temples d’Efes et d’Artémis.  Nous vous conseillons de ne pas quitter Efes sans avoir vu cette mosquée avec sa cour qui est la mosquée en colonne la plus ancienne des mosquées turques et de l’Anatolie.

Bâtie au nom de « Saint-Jean » dont la tombe suppose-t-on est là, « la basilique de Saint-Jean » comporte six voûtes et elle est construite par l’empereur byzantin Justinien à l’an 6 après J.-C. Etant la plus grande basilique à l’époque, elle se situe dans la région Ayasuluk et elle est considérée importante par les Chrétiens.

La « Porte Magnesia », le « Gymnasium d’Orient », « l’Odéon », « L’Agora d’Etat », « Prytaneion », le « Monument de Memmius », la « maison des plaisirs », les maisons en terrasse, le « Théâtre », le « Château d’Ayasuluk » et encore plein de constructions continue à survivre à Efes.

Particulièrement la « Maison de la Vierge Marie » qui signifie une grande importance pour la croyance chrétienne se situe à Bülbüldağ, ce lieu vers lequel se sont dirigés Saint-Jean et Sainte-Marie après la mort de Jésus Christ. La maison dans laquelle Marie, d’après la croyance, aurait vécu un moment et serait morte se trouve dans nature propre, une forêt majestueuse à voir.

D’après les rumeurs, avant l’acceptation du christianisme, sept jeunes s’échappant des tyrans païens se sont réfugiés dans un lieu ruiné et se sont endormis pendant deux cent ans : il s’agit des « Sept Dormants », un lieu qui est restauré plus tard comme un mausolée. Les quatre étages de cette construction miraculeuse sont encore fréquentables.

 

Si vous voulez découvrir vous-même les ères antiques à travers ces monuments fabuleux, n’hésitez plus pour venir !


Logement
  • Chambre :
  • Adulte :
  • Enfant :
Transfert
Légendes Toutes les légendes
  • Information on some things to do when in Assos, one hour south of Troy (by car) Walks: Through the manyEncore plus >>
  • Once i was in kuşadası, and i loved this city. people are very friendly, and beaches are very good, andEncore plus >>